# O U I - I N - T P C

Chargement

Supprimer la taxe professionnelle

La gauche prépare une initiative pour un impôt de solidarité sur les fortunes de plus de 3 millions de francs. A droite, une initiative pour biffer la taxe professionnelle sera lancée le 12 avril.

RACHAD ARMANIOS

Des jeunes de plusieurs partis (PDC, Vert’libéraux, PLR, UDC) lanceront le 12 avril une initiative pour supprimer la taxe professionnelle. Cette taxe communale se calcule notamment en fonction du chiffre d’affaires des entreprises.

En Ville de Genève, où elle rapporte 105 millions par an, le PLR dénonce une injustice puisqu’elle est prélevée même pour des entreprises ne générant aucun revenu et étranglées par la crise. La taxe tient aussi compte du nombre d’employé·es et du loyer des locaux. «La création d’emplois est prétéritée», dénonce le PLR Darius Azarpey, membre du comité d’initiative.

«Diminuer les recettes communales alors qu’elles doivent offrir beaucoup de prestations ne sera pas populaire», prévient Romain de Sainte Marie. A droite, un interlocuteur souligne que l’initiative ne sera pas portée par les appareils des partis. «Cet impôt est archaïque, mais sa suppression ne va pas sauver les petites entreprises. Quant aux grandes, comme les banques, elles ont bien traversé la crise et déjà bénéfcié de la RFFA.»

Lien vers l’article : https://lecourrier.ch/2021/03/15/un-impot-de-solidarite-devant-le-peuple/

Leave a Comment

*

code